Change ' R Conseil

Quelle vie possible après la politique ?

Comment éviter un grand vide ? Comment construire une nouvelle vie professionnelle en capitalisant toute la richesse de cette expérience de vie politique?

Le Congrès des Maires qui se déroule actuellement*, le dernier de cette mandature, est empreint d’une émotion particulière : certain(e)s élu(e)s ont décidé de ne pas se représenter, d’autres devront prendre acte du choix des électeurs. En avril 2020, la vie politique de ces personnes s’arrêtera, souvent après des années consacrées intensément au service de la collectivité.

Être élu(e), surtout avec des responsabilités exécutives (Maire, Adjoint(e) au Maire, Président(e), Vice- Président(e), …) impose un rythme intense pour répondre aux nombreuses sollicitations, assumer ses très grandes responsabilités, passer constamment d’un sujet à un autre, faire travailler ensemble des personnes et des organisations multiples et différentes, …. 

Pour essayer de conserver aussi un peu de vie personnelle et familiale, il faut savoir faire tenir plusieurs journées en une seule

Comment faire pour vivre sereinement cette étape ?

Comment faire quand, soudain, l’hyperactivité s’arrête avec la fin du mandat et la passation des responsabilités à une nouvelle équipe ?

Comment ne pas se laisser envahir par un sentiment de grand vide quand le téléphone sonne beaucoup moins, quand les invitations aux réunions et aux manifestations sont bien moins nombreuses, quand le temps paraît étrangement plus long ?

Comment faire, pour celles et ceux en âge d’être toujours en activité, pour retrouver un nouvel emploi après avoir souvent été obligé(e) de mettre sa carrière entre parenthèses pour assumer pleinement ses fonctions électives ?C’est pour permettre aux élu(e)s concerné(e)s d’anticiper cette étape que j’ai le plaisir d’animer des formations qui permettent d’achever positivement son mandat et de préparer sa vie d’après.

3 étapes nécessaires :

1. Prendre le temps de réfléchir à ses besoins et à ses envies

2. Planifier les différentes étapes de la fin de son mandat :


d’abord décider sur quels projets se concentrer pour les mener à bien dans le temps imparti ; ensuite organiser la transmission de ses compétences ; enfin trouver la manière de remercier celles et ceux qui ont apporté un précieux soutien …

3. Se préparer mentalement à la suite : 

  • trouver sa juste place par rapport à son successeur, en restant membre ou pas du conseil de sa collectivité ;
  • identifier dans quelle(s) activité(s) s’investir, bénévolement ou pas, pour retrouver un nouvel équilibre entre les différentes sphères de sa vie.

Pour celles et ceux qui reprendront une activité professionnelle : 

  • entamer une réflexion sur leurs envies, leurs compétences antérieures ainsi que celles, nombreuses et trop souvent sous-estimées, acquises à travers leur expérience d’élu(e), 
  • définir un projet professionnel en adéquation avec les réalités du marché.

Se préparer mentalement pour clore sereinement un chapitre de sa vie et en ouvrir un nouveau, porteur d’une énergie renouvelée …

Envie d’en savoir plus ? Échangeons sur vos problématiques !

*en novembre 2019

Partager cet article sur

Facebook
Twitter
LinkedIn

Articles liés

groupe de collaboraturs

L’intelligence situationnelle, un atout au quotidien, dans la complexité et dans l’incertitude

En mai dernier, ma collègue Anne Chaize-Goubier et moi avons eu le plaisir de répondre à l’invitation de Marylène Mourlevat pour animer une webconférence sur le sujet : « L’intelligence situationnelle, un atout : au quotidien, dans la complexité et dans l’incertitude ».  S’appuyer sur l’intelligence situationnelle pour naviguer dans la complexité Pourquoi avoir

Lire la suite »

Élus, dirigeants : réconcilier réflexion et action

Dans son film « Alice et le Maire », le réalisateur Nicolas Pariser se demande « Pourquoi ceux qui agissent ne pensent pas et pourquoi ceux qui pensent n’agissent pas ? ». Comment donc réconcilier nécessité de prendre du recul pour décider de manière réfléchie et agir concrètement sur le monde ? La dictature de

Lire la suite »
travail en groupe vu de haut

Collaborateur·rice parlementaire recherche nouvelle collaboration

Suite aux dernières élections sénatoriales, en tant qu’ancienne Directrice de cabinet d’élus, j’ai une pensée pour les collaborateurs parlementaires qui sont aujourd’hui à la recherche d’un poste. C’est un moment d’instabilité, souvent difficile à vivre. Au stress de la période électorale succède une étape à la fois de vide et

Lire la suite »

Quelle vie possible après la politique ?

Quelle vie possible après la politique ?