Change ' R Conseil

4 conseils pratiques pour gérer l’urgence et  réussir son évolution professionnelle

Parfois, les ruptures professionnelles sont extrêmement rapides, voire violentes, sans temps d’anticipation ni de préparation, matérielle et/ou psychologique. Ce n’est pas facile d’avoir les bons réflexes pour éviter les erreurs quand on perd soudainement son job !

En tant qu’ancienne collaboratrice d’élus, j’ai connu les changements d’équipes, les défaites électorales et les remaniements ministériels, avec les changements de fonctions dans des délais très courts. Je sais le stress de ces périodes charnière et les erreurs que l’on peut commettre dans l’urgence. Je partage cette expérience qui peut être utile au-delà de la seule sphère politique.

Conséquence pratique des élections, le changement d’élu(s) implique souvent la mobilité des collaborateurs, les cabinets d’abord, les responsables des services parfois dans un deuxième temps. Des mouvements pouvant prendre à contre-pied.

Comment gérer son stress et retrouver rapidement un poste, surtout quand on n’a pas pu anticiper ? Quelle stratégie adopter ? Comment ménager l’avenir et préparer la suite de son parcours professionnel, voire une évolution au-delà du monde politique ? Autant de questions qui se posent avec acuité.

Dans l’immédiat, il s’agit de parer au plus pressé en adoptant les bons réflexes. 

En voici quatre,  issus de ma propre expérience professionnelle.

1. Restez joignable : comment peut-on vous contacter pour vous proposer un poste ?

En quittant votre job, vous laissez vos « attributs » professionnels : l’adresse email, la messagerie et son historique, peut-être le téléphone portable et son numéro, l’ordinateur et ses archives, les autres outils professionnels via lesquels vos interlocuteurs ont l’habitude d’échanger avec vous… Comment ne pas devenir brutalement injoignable quand tout ceci est coupé ? Comment ne pas manquer des opportunités, surtout quand le mercato des postes se joue en peu de temps ?

Pensez à diffuser vos nouvelles coordonnées à vos contacts, à vos réseaux. Veillez à conserver l’accès à vos profils sur les réseaux sociaux en mettant en contact une adresse email personnelle, toujours valide même si changement professionnel.

2. Restez visible : comment être informé des opportunités ? Comment éviter de sortir des circuits et d’être oublié ?

Très vite, vous constaterez une très nette baisse des « appels entrants ». L’enjeu sera de maintenir le lien avec vos réseaux alors que vous n’avez plus les occasions professionnelles de les côtoyer, voire de leur rendre des services. 

Organisez votre veille d’information sur l’actualité, les événements et les occasions de rencontres. Planifiez votre agenda et vos rendez-vous pour cultiver régulièrement vos contacts. 

Publiez sur les réseaux sociaux, avec une ligne éditoriale qui correspond à votre recherche d’emploi …. Toujours bien sûr dans une optique positive, équilibrée, ouverte sur les autres, pour qu’on pense à vous en cas d’opportunités correspondant à vos attentes.

3. Clarifiez votre projet professionnel avant de diffuser votre CV

Le premier réflexe est souvent de refaire son CV, outil magique de la recherche d’emploi ! Le CV n’est pourtant qu’un élément de votre démarche (parmi d’autres), au service de votre projet, de votre stratégie de recherche.

Avant de le refaire, clarifiez qui vous êtes, ce que vous avez envie (ou plus envie) de faire, où, avec qui, ce que vous voulez faire passer comme message à votre interlocuteur. 

Votre CV ne sera pertinent et percutant qu’une fois cette étape franchie, quand vous saurez quels arguments vous souhaitez mettre en valeur, pour quelles raisons, dans quel objectif.

4. Gérez votre énergie : sachez vous ménager et organiser votre nouvel équilibre.

Une rupture brutale de rythme, notamment après des périodes intenses (comme une campagne électorale ou  la gestion de la crise sanitaire) peut engendrer un grand vide, une décompression. A cela s’ajoute un nouveau stress lié à la recherche d’emploi, surtout quand on n’a pas pu anticiper la situation. 

Il est particulièrement important de trier vos priorités réelles pour prendre le temps de récupérer, savoir écouter votre corps. La fatigue n’est pas la meilleure alliée pour décrocher un nouvel emploi !

J’espère que ces quelques réflexes vous seront utiles pour gérer l’urgence, le temps de mettre en place une vraie stratégie de recherche d’emploi

N’hésitez pas à me contacter pour échanger. Votre chemin par définition sera différent du mien, mais peut-être que mon expérience pourra l’éclairer !

Partager cet article sur

Facebook
Twitter
LinkedIn

Articles liés

groupe de collaboraturs

L’intelligence situationnelle, un atout au quotidien, dans la complexité et dans l’incertitude

En mai dernier, ma collègue Anne Chaize-Goubier et moi avons eu le plaisir de répondre à l’invitation de Marylène Mourlevat pour animer une webconférence sur le sujet : « L’intelligence situationnelle, un atout : au quotidien, dans la complexité et dans l’incertitude ».  S’appuyer sur l’intelligence situationnelle pour naviguer dans la complexité Pourquoi avoir

Lire la suite »

Élus, dirigeants : réconcilier réflexion et action

Dans son film « Alice et le Maire », le réalisateur Nicolas Pariser se demande « Pourquoi ceux qui agissent ne pensent pas et pourquoi ceux qui pensent n’agissent pas ? ». Comment donc réconcilier nécessité de prendre du recul pour décider de manière réfléchie et agir concrètement sur le monde ? La dictature de

Lire la suite »
travail en groupe vu de haut

Collaborateur·rice parlementaire recherche nouvelle collaboration

Suite aux dernières élections sénatoriales, en tant qu’ancienne Directrice de cabinet d’élus, j’ai une pensée pour les collaborateurs parlementaires qui sont aujourd’hui à la recherche d’un poste. C’est un moment d’instabilité, souvent difficile à vivre. Au stress de la période électorale succède une étape à la fois de vide et

Lire la suite »

4 conseils pratiques pour gérer l’urgence et  réussir son évolution professionnelle

4 conseils pratiques pour gérer l’urgence et  réussir son évolution professionnelle